“Mondragon Cooperative: the unique Basque business model”


From – La fédération Régions et Peuples Solidaires (using Google Translate) Coopérative de Mondragon; l’exceptionnel modèle économique basque:

At the heart of Europe, a cooperative group of 100,000 employees is currently building a new economic model. Voilà 54 ans que la Coopérative de Mondragon contribue en grande partie à bâtir l’économie basque, et dans le même temps à démontrer la viabilité d’un nouveau modèle d’économie de marché en Europe, fondé sur la création de richesses avec des méthodes démocratiques et en repoussant les limites de l’égoïsme au profit de la solidarité. That’s 54 years as the Mondragon Cooperative contributes largely to build the Basque economy, and at the same time to demonstrate the viability of a new model of market economy in Europe, based on wealth creation with methods democratic and pushing the limits of selfishness in favor of solidarity…

The origin of the group is founded by an engineer in a Catholic school teacher and four students from one of the first companies to household appliances, has since become Ugor Fagor. Avec les bénéfices dégagés, ils ont aussitôt créé une Université, l’Université de Mondragon, 4.000 étudiants désormais, qui a été tout au long des ans, et demeure encore, le vivier de l’encadrement futur des coopératives. With the extra revenue, they immediately established a University, the University of Mondragon, 4,000 students now, who has been throughout the years, and remains, the pool of future leadership of cooperatives. C’est cette Université, et le centre de recherche qui lui est associé, qui a donné les bases de l’ingénierie du développement dont Mondragon est un cas unique au monde. It is this university and research center associated with it, which gave the basics of engineering development that Mondragon is a unique case. Mais ces premières réussites avaient lieu alors que l’Espagne était franquiste, et les premiers dirigeants de Mondragon étaient des nationalistes basques combattus farouchement par un système qui, à l’époque, avait en mains toutes les rênes du pouvoir économique, notamment à travers un réseau bancaire entièrement nationalisé. But these early successes took place while Spain was under Franco, and CEOs of Mondragon were Basque nationalists fought fiercely by a system which, at the time, had his hands all the reins of economic power, notably through fully nationalized banking system. Le pouvoir franquiste au milieu des années 60 a ainsi décidé de fermer tout accès au crédit pour les coopérateurs basques qui, à l’époque, étaient déjà quelques milliers. Franco to power mid-60s has decided to close all access to credit for cooperating Basque who at the time were already a few thousand. La réaction a été à la hauteur du défi car la Coopérative de Mondragon a alors créé son propre établissement de crédit, Caja Laboral, désormais un des plus prospères d’Espagne car épargné par la crise financière des « subprimes espagnols » auxquels il est un des très rares à en avoir refusé la surenchère. The reaction has been the challenge for the Mondragon Cooperative then created his own credit institution, Caja Laboral, now one of the most prosperous in Spain as untouched by financial crisis subprime Spanish “that he is one of very rare to have refused overbidding.

Nouvelle offensive du pouvoir franquiste au début des années 70 pour retirer l’accès aux coopérateurs des systèmes de sécurité sociale. Franco’s new offensive power early 70s to withdraw access to co-workers of social security systems. Là encore riposte radicale de Mondragon qui a créé sa propre compagnie d’assurances désormais reconnue comme une des compagnie leader en Espagne . Again response radical Mondragon has created its own insurance company is now recognized as one of the leading company in Spain.

Une Université, une banque coopérative, une société d’assurances, reste le dernier fleuron, sans doute le plus surprenant, la chaîne de supermarchés Eroski, créée au début des années 80, et qui emploie 25 ans plus tard près de 50.000 employés dans le monde : Euskadi, reste de l’Espagne, Europe, Amérique du Sud, Afrique, etc… A university, a cooperative bank, an insurance company, is the latest jewel, perhaps most surprisingly, the Eroski supermarket chain, founded in the early 80’s, which employs 25 years later nearly 50,000 employees in the World: Euskadi rest of Spain, Europe, South America, Africa, etc. … C’est au sortir du franquisme, et en faisant le constat que les basques traversaient la frontière pour systématiquement faire leurs courses dans les hyper Carrefour ou Leclerc de France, où ils trouvaient de tout sauf des produits basques, que la décision a été prise par le management stratégique du groupe de lancer leur propre chaîne de distribution, avec un succès foudroyant. It is at the end of the Franco regime, and by the fact that the Basques crossing the border to consistently do their shopping in Carrefour or Leclerc hyper France, where they found everything except Basque products, that the decision was taken by Strategic Management Group to run their own distribution chain, with a thundering success. Et si vous n’avez jamais visité un hypermarché où le bilinguisme est généralisé, visitez un magasin du groupe Eroski en Euskadi, c’est sidérant ! And if you’ve never visited a supermarket where bilingualism is widespread, visit a store Eroski group in Euskadi is amazing!

Aimez vous savoir plus?

Advertisements
This entry was posted in Economy, History, Independence/Nationalism, Solutions and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s